At Zik – Nos Anciens

Belaid Ait-Ali, de son nom d’état civil Izarar Belaid, est un auteur d’expression amazighe. Il est né le 25 novembre 1909 à Bouira; il est mort prématurément à l’âge de 41 ans. Son oeuvre constitue un moment important dans l’histoire de la littérature amazighe de Kabylie. Tout en reprenant des genres et des textes de… Poursuivre la lecture de At Zik – Nos Anciens

Lettre à Fadma de Jean Amrouche

Lecture et écoute d’une lettre de Jean El Mouhoub Amrouche à sa mère Fadma Ait Mansour pour lui demander, avec quelle élégance et tendresse et amour, d’écrire ses mémoires (ce qui donnera « Histoire de ma vie ») pour témoigner d’une vie d’épreuves et de combats. Une vie pleine, charnelle, humaine qui est une leçon dont chacun… Poursuivre la lecture de Lettre à Fadma de Jean Amrouche

Le chacal et la hase – Uccen d tewtult

Cette page bilingue français-berbère est à l’attention particulièrement des familles et des enfants pour faire découvrir, en vrai par le texte, le roman de chacal de Brahim Zellal. Nous vous souhaitons bonnes lecture et écoute ! Asebter-agi asinutlayan tafransist-tamaziɣt, atan i twaculin d tarwa akken ad issinen – s tidett deg yeḍrisen – tamacahutt n… Poursuivre la lecture de Le chacal et la hase – Uccen d tewtult

A Ssaɛid U Laɛmara

Craignant que la beauté des chants berbères ne disparaisse avec la voix de sa mère, Jean Amrouche a consigné dans son ouvrage « Chants berbères de Kabylie », ceux qui ont bercé son enfance. Il les a sauvés en kabyle, et la traduction qu’il en a fait en français les a inscrits dans le patrimoine universel. La… Poursuivre la lecture de A Ssaɛid U Laɛmara

Le breton, génie d’une langue vigoureuse et expressive

La France a toujours vécu d’une tension entre l’esprit national et le génie des pays qui la composent, entre l’universel et le particulier. Mona Ozouf se souvient l’avoir ressentie au cours d’une enfance bretonne. Dans un territoire exigu et clos, entre école, église et maison, il fallait vivre avec trois lots de croyances disparates. A… Poursuivre la lecture de Le breton, génie d’une langue vigoureuse et expressive

Préserver les langues amazighes

Voici une occasion exceptionnelle d’apprendre et de participer à la préservation des langues amazighes. Saisissez l’opportunité gratuite et utile proposée par Massinissa Garaoun doctorant à l’École Pratique des Hautes Études à Paris. Spécialiste de la typologie des contacts linguistiques, il ouvre cette année un cours gratuit intitulé Autodocumentation des langues amazighe avec l’Institut des Langues… Poursuivre la lecture de Préserver les langues amazighes

Tabratt i Faḍma sɣur J.Amrouche

Unaẓur n umezgun d tmedyazt Ḥass Mess yefka-yawen-d, d tarzeft, yiwen weḍris n Jean El Muhub Ɛamruc ( umyaru afransis amaziɣ) i d-terra Nasira Abrus si tefransist ar tqebaylit. Taɣuri n Ḥass Mess ternu-yas tafulki (cbaḥa) i teqbaylit d wawal n tayri d leqdeṛ n Jean i yemma-s Faḍma At Menṣuṛ Ɛamruc. Teǧǧa-yaɣ-d nettat, daɣen… Poursuivre la lecture de Tabratt i Faḍma sɣur J.Amrouche

Taddart-iw – Amur wis 2 – Ussan di Tmurt – Mulud Ferɛun

« Taddart-iw » – Atan umur aneggaru n weḥric amezwaru n wedlis n Mulud Ferɛun « Ussan di Tmurt ». D tasuqqelt sɣur tefransist n Kamal Buɛmara. Tzemrem ad as-teslem, a t-teɣrem s teqbaylit neɣ s tefransist (ddaw-as) iwakken a teẓrem amek i tga tsuqqelt-a. Nbudd-awen(t) taɣuri d timesliwt igerrzen. Tutlayt taqbaylit-agi, ɣures azal ameqqran !

« Méditerranée, de rivages en visages »

  LE CHANT TRADITIONNEL REDÉCOUVERT ET TRANSMIS En partenariat avec le Conservatoire de Musique de l’agglomération Villefranche –Beaujolais – Saône, Awal Grand Lyon – dans le cadre de sa mission pour faire vivre et partager la culture berbère comme culture de France –  a apporté sa contribution à un projet artistique et pédagogique à l’attention… Poursuivre la lecture de « Méditerranée, de rivages en visages »

Mon village (1) – une lecture redécouverte de Jours de Kabylie

Mouloud Feraoun, une plume forte, si expressive et si simple, dans une langue française qui colle au contexte si spécifique de ces « Jours de Kabylie. C’est une lecture rafraichissante qui vous transporte entre le roman et le conte. Peut-on prêter à un village un point de vue singulier et la capacité à l’exprimer ? Bonne… Poursuivre la lecture de Mon village (1) – une lecture redécouverte de Jours de Kabylie