1ère BIENNALE DES LANGUES LYON

Un concert de langues du monde entier et aussi la langue berbère/kabyle mise à l’honneur à travers :

. Lecture à voix haute par les participants de l’atelier théâtre d’un texte bilingue de Youcef Allioui;

. Lecture du Petit Prince de St Exupéry, après traduction de Hace Mess

. Poésies de Si Muhend U Mhend par Hace Mess

. Ecrire en Tifinagh et repartir avec son prénom , grâce à Younes Benyahia

. Conférence sur l’intérêt d’apprendre le kabyle en France

UNE PREMIERE EDITION QUI SEMBLE AVOIR ETE UNE REUSSITE

1ère Biennale des langues à Lyon, samedi 21 et dimanche 22 mai 2022

Participer à la Biennale des langues qui aura lieu pour le grand public dans la cour du centre Berthelot Lyon 7e, c’est permettre la valorisation de la langue berbère/kabyle qui sera représentée parmi toutes les autres langues.

C’est une manifestation de rencontres et de sensibilisation à la diversité qui permet de valoriser la richesse culturelle et linguistique.

Plusieurs pavillons cohabiteront et il sera question entre autres, de la langue berbère/Kabyle et de quelques unes de ses expressions artistiques : lectures bilingues, déclamation poésies, écriture Tifinagh, cours de langue minute, chant…….

Le choeur Tilawalin en concert

Dans le cadre du festival « Trad en mai » le choeur de femmes Tilawalin va démontrer que le chant traditionnel berbère, A capella, porté par les femmes a toute sa place dans ce festival.

Rendez-vous samedi 14 mai à 20 h au Théâtre sous le Caillou 23 rue d’Austerlitz, Lyon 4e

Pour réserver : https://souslecaillou.com/ ou 04 27 44 34 38

« Le contraire de l’amour »

…….Il s’agit seulement de comprendre pourquoi cette unanimité à la rebellion, pourquoi le divorce est si brutal. La vérité est qu’il n’y a pas eu mariage. Un siècle durant, on s’est coudoyé avec curiosité, il ne reste plus qu’à récolter cette indifférence réfléchie qui est le contraire de l’amour…… »

Voici ce qu’écrivait en 1956 Mouloud Feraoun, écrivain kabyle dans son journal de 1955 à 1962 avant de mourir assassiné le 15 mars 1962.

La pièce de théâtre mise en scène par Dominique Lurcel, nous propose au cours d’une série de représentations, du mardi 10 au samedi 14 mai au théâtre des Asphodèles 17 rue Saint Eusèbe – Lyon 3e, d’apprécier l’humanisme de ce grand écrivain.

Réservations : https://asphodeles.com/events